Genre : Cymbidium

Origine des Cymbidium

Le genre Cymbidium est constitué d’une cinquantaine d’espèce réparties en Malaisie, Asie tropicale et Australie. Les producteurs ont créé des milliers de plantes hybrides aux couleurs éclatantes à partir de quelques parents seulement, de taille raisonnable et de culture standardisée.

Description du genre Cymbidium

Plantes sympodiales, généralement terrestres (quelques lithophytes) mais aussi épiphytes. Les pseudobulbes sont de taille et de forme variables suivant les espèces, portent des feuilles persistantes et rubanées.

Floraison des Cymbidium

Les inflorescences en épi peuvent compter jusqu’à 30 fleurs de longue durée, 1 à 3 mois sur pied, 6 semaines en fleurs coupées.

Culture des orchidées Cymbidium

Sous le climat breton, nombre de ces plantes, terrestres et tempérées – froides, peuvent être cultivées de façon semi-rustique. Elles apprécients une lumière vive (20.000 – 40.000 lux), une humidité relative 50% et des nuit estivales fraîches : 18-30°C/jour, 10-16°C/nuit. A cultiver en plein air de mai à octobre. Rempotages réguliers avec écorces et graviers calcaires.

A l’opposé, les plantes épiphytes et tropicales de climat chaud à tempéré, dites miniatures, comptent les Cymbidium succulents comportant feuillage et fleurs de plus petites tailles. Ils font l’économie d’une végétation abondante avec des feuilles plus ou moins épaisses et courte pour constituer des réserves, avec ou sans pseudobulbes. A cultiver en paniers en raison de leurs hampes florales retombantes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos autres fiches orchidées (105)